Mot de M. le Ministre
M. Aziz Akhenouch

La filière des dattes, est au cœur des préoccupations du Plan Maroc vert et est considérée comme un des principaux domaines de son pilier II. De multiples dispositions ont été instituées ces dernières années partant de la révision des directives stratégiques de la filière et en arrivant à la mise en place de nouvelles mesures pour l’incitation à l’investissement. Ceci présage une véritable révolution dans le secteur pour les années à venir à même de booster un développement durable de la zone et dont les premières prémisses commencent à se constater. Signalons qu’actuellement notre Pays compte plus de 5 millions de palmiers dattiers répartis sur 50 000 ha ce qui lui permet d’occuper la 3ème place au niveau des pays de Maghreb et la 7ème au niveau mondial.
Les différentes éditions du Salon International des Dattes au Maroc (SIDATTES) s’inscrivent dans le cadre de cette dynamique visant le développement et la promotion de l’agriculture solidaire. Placée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’Assiste, cette huitième édition se tient sous le thème : « La valorisation des dattes, une plus-value pour l’économie des oasis ». Dans le cadre du Plan Maroc Vert, le contrat programme conclu entre l’Etat et la profession pour la mise à niveau de la filière dattes prévoit dans son axe d’intervention n°3 le développement d’une valorisation forte et pérenne. Ainsi, l’objectif fixé pour cet axe porte sur la valorisation d'un tonnage global de 110.000 T, soit près de 70% de la production attendue à l’horizon 2020 : 70.000 T de dattes fraîches, 20.000 T en produits transformés, et 20.000 T en aliments de bétail.
Afin d’atteindre cet objectif, le Ministère de l’Agriculture a mobilisé des ressources financières importantes dans le cadre du Fonds de Développement Agricole (FDA) pour l’appui à l’installation et à l’équipement des unités de valorisation dotées d’entrepôts frigorifiques. De même, il a mis en place un cadre juridique pour la labellisation et la certification des dattes et dérivés à travers les Signes Distinctifs D’Origine et de Qualité (SDOQ).
Par ailleurs, les impacts positifs des actions menées pour le développement de la valorisation se font déjà sentir sur le terrain avec la mise en place d’une capacité totale d’entreposage frigorifique, de conditionnement et de valorisation de l’ordre de 5.575 T, la normalisation de la datte marocaine et la labélisation de 7 variétés de dattes de bonne qualité avec l’Indication Géographique Protégée (Mejhoul, Aziza, Boufeggous, Bouittoub, Jihel, Outoukdim) et le label agricole (Najda). Ce qui permettra, in fine, d’accroître la valeur ajoutée créée au sein de ce maillon de la chaîne des valeurs et d’améliorer la contribution de la filière des dattes dans le développement de l’économie des oasis.
Cette huitième édition, qui aura lieu du 26 au 29 octobre 2017 dans la ville d’ERFOUD au MAROC, vise à consolider cette dynamique enclenchée dans le développement de la filière phoenicicole en général et la valorisation des dattes en particulier.
Le SIDATTES se positionne, d’année en année, comme un rendez-vous international où se retrouvent les professionnels de la filière dattière du Maroc aux côtés de leurs homologues étrangers pour entretenir la relance enclenchée dans le secteur afin de hisser le développement socio- économique des zones oasiennes aux ambitions tracées et le faire bénéficier de l’innovation et des acquis du progrès technologique enregistré aussi bien au Maroc qu’ailleurs.
Ce salon est, aussi, une occasion donnée à tout un territoire qui a traditionnellement forgé des systèmes de valeurs autour des oasis en général, et du palmier dattier en particulier, de mettre en exergue son savoir-faire, d’exposer ses potentialités locales et de valoriser son capital immatériel, porteurs de richesses et de valeurs ajoutées avérées. Cette année les oasis de la province d’Ouarzazate sont à l’honneur.


Nos partenaires