Initiative oasis durable

La  vie  dans  les  oasis,  derniers  remparts  contre  la  désertification,  s’organise  autour  de  la ressource  la  plus  rare qui  est  l’eau.  Le  devenir,  le  développement,  l’extension  (ou  la restriction) et l’organisation sociale de cet espace sont strictement liés à la disponibilité de cette ressource et à sa relative abondance. Il s’en suit une organisation humaine volontaire, engagée, solidaire pour maintenir des équilibres écologiques permettant la continuité de la vie dans ces espaces généralement fragiles et vulnérables. Les oasis sont ainsi un système où se justifie amplement la mise en application du concept de durabilité qui intègre les trois dimensions économiques, environnementales et sociales.
Etant un  lieu  d’habitation,  les  oasiens  y  exercent  des  activités  économiques  en  exploitant  les ressources naturelles disponibles selon une organisation, des coutumes et des règles qu’ils ont élaborées et adoptées mutuellement au fil des temps. Toute rupture de l’équilibre de ce système induirait des conséquences néfastes sur sa continuité et sa durabilité. Or on assiste dernièrement  à  la  conjugaison  d’un  certain  nombre de  facteurs  et  d’éléments  qui  ont  un impact   négatif   sur   cet   équilibre :   une   surexploitation   des   ressources   naturelles,   des sécheresses récurrentes, une urbanisation en forte expansion sur les terres cultivées et des impacts des changements climatiques. Les oasis sont ainsi sujettes à une menace réelle qui risque de les faire disparaître devant une désertification en pleine expansion. Ainsi, l’initiative « Oasis Durables » constitue une réponse clé au changement climatique, en contribuant à relever les défis globaux de développement à travers la réalisation de plusieurs objectifs de développement durable.

Nos partenaires